Apple pourrait sortir un MacBook à double écran

Apple vient d'obtenir un nouveau brevet qui lui permettrait d'abandonner le clavier physique pour une version tactile sur le MacBook.

Macbook Apple
© Unsplash
- Publicité -

Après une instruction qui aura duré 3 ans, un nouveau brevet vient d’être accordé à Apple. L’entreprise pourrait ainsi repenser totalement son ordinateur portable, le MacBook, en une version remastérisée avec 2 écrans. Le clavier traditionnel serait alors abandonné au profit d’un clavier tactile, et l’écran intégrerait la possibilité de recharger son iPhone sans fil.

Un iPad intégré dans un MacBook ?

La zone située en dessous de l’écran classique permettrait ainsi — tout comme l’iPad — d’afficher de nombreuses fonctionnalités. En fonction de ses besoins, l’utilisateur pourra ajuster la taille du pavé numérique. Il pourra également régler les différentes langues et spécificités en fonction de la région où il se trouve, utiliser un outil pour dessiner, garder un bloc-note numérique à portée de main…

Cet écran tactile permettrait également d’intégrer des accessoires comme un joystick, afin d’optimiser l’expérience de jeu. Apple pourrait par ailleurs envisager d’y insérer une dalle de rechargement sans fil, pour pouvoir recharger son iPhone en le posant tout simplement sur son MacBook. Ce système, nommé l’AirPower, est régulièrement discuté au sein de la firme.

Un brevet pas tout à fait révolutionnaire

L’ordinateur à double écran n’est clairement pas un nouveau concept. En 2018, Lenovo a commercialisé le Yoga Book C930, doté de la toute nouvelle technologie e-ink. L’utilisateur pouvait ainsi travailler avec 2 écrans, dont un sur la surface inférieure pour prendre des notes ou réaliser des croquis. La société chinoise avait poursuivi avec le Thinkpad X1 Fold, qui est un véritable écran pliable.

Apple étudie depuis de nombreuses années la possibilité de développer un tel ordinateur portable, sans succès. Steve Jobs était d’ailleurs notoirement opposé à cette idée, considérant que ce système impacterait l’ergonomie. Le nouveau brevet, doté de composants différents, pourrait permettre de contourner ce défaut ergonomique.

Toutefois, rien ne prouve qu’Apple se lancera effectivement dans la production d’un MacBook nouvelle génération. La société avait déjà déposé un brevet pour le TouchID, qui ne sera finalement pas adopté pour l’iPhone 13.

- Publicité -
SourceDigital Trends
Article précédentLe marché du jeu vidéo a généré 23,3 milliards d’euros en 2020
Article suivantL’iPhone 13 pourrait couter plus cher à sa sortie
Rédactrice Web à l'âme de geek, je parcours le Web pour vous dénicher les actualités les plus croustillantes !