Spotify voit Apple comme le diable en oppressant ses concurrents

Les sociétés ne voient pas Apple de la même manière, Spotify a même accusé Apple d'être tyrannique auprès de leurs concurrents pendant le procès.

Spotify diabolise Apple le qualifiant de tyran auprès de leurs concurrents.
Spotify diabolise Apple le qualifiant de tyran auprès de leurs concurrents. © HighNews.fr
- Publicité -

Cela fait déjà 16 jours que le procès entre Apple et Epic Games fait couler de l’encre, que ça soit sur les journaux papier et les médias. De nombreuses entreprises se révoltent face à l’oppression qu’elles subissent face à Apple. C’est le cas de Spotify qui a profité du procès pour qualifier Apple de société diabolique et tyrannique envers les concurrents.

Une concurrence déloyale de la part d’Apple envers les autres sociétés comme Spotify

Alors que le procès entre les deux colosses — Apple et Epic Games — est sans cesse bouleversé par des annonces plus ou moins catholiques, Spotify enfonce le clou. Quelque temps auparavant, Horacio Gutierrez, le directeur du service juridique de la société suédoise a déclaré au Wall Street Journal que « la capacité d’Apple à étrangler ses concurrents est sans précédent, et Spotify n’est pas le seul ».

Certains points de discussions entre Apple et Spotify sont notamment revenus sur la table comme la commission de 30 % d’Apple sur les achats ainsi que les abonnements souscrits par les personnes depuis l’application et l’impossibilité de proposer un autre moyen de paiements — autre que celui d’Apple. Horacio a d’ailleurs déclaré qu’« Apple vous dira que c’est exagéré et que Spotify recherche un traitement spécial, mais Spotify ne recherche qu’un traitement équitable ».

Apple s’habitue aux affaires antitrust

Horacio Guttierrez a d’ailleurs remis les affaires antitrusts contre Apple sur la table. La firme de Cupertino est visée par de nombreuses plaintes de pays européens et certains États d’Amérique. D’ailleurs, la Commission européenne a porté plainte contre Apple pour antitrust avec Apple Music. Du côté américain, le sénat réfléchi aux nouvelles règles afin de contrôler la politique d’Apple.

De son côté, Spotify a déjà porté plainte contre Apple et l’accuse d’étouffer ses concurrents pour privilégier ses propres services — encore une affaire antitrust qui est en attente de jugement. La société suédoise a alerté le Sénat américain de prendre les précautions nécessaires pour faire des mises à jour urgentes et étroitement adaptées de la loi de la concurrence dans le pays.

- Publicité -
Article précédentL’application Deezer sur l’Apple Watch permet d’écouter de la musique même hors connexion
Article suivantTelegram accuse Apple d’exercer d’un totalitarisme infernal
Directeur des publications sur HighNews.fr. Je suis un passionné de tout l’univers high-tech, Gaming, Informatique et Internet. Nous pouvons discuter ensemble de votre projet de numérisation afin de vous projeter sur Internet ! Nous avons une équipe sensationnelle qui saura répondre à vos moindres besoins. Si je ne réponds pas, c’est que je suis bloqué devant un boss dans Dark Souls ou en train de m’enfiler des gâteaux au chocolat devant Harry Potter.