in ,

Mark Zuckerberg équiperait ses data centers avec ses propres puces

Les data centers seront d’ici à quelques mois équipés de puces conçues par Facebook, la société du réseau social de Mark Zuckerberg. More

Les data centers de Facebook seront équipés de puces maisons conçues par la société de Mark Zuckerberg.
Mark Zuckerberg développe ses propres puces pour les data centers de Facebook. © Unsplash

Les récentes informations montrent que les équipes de Mark Zuckerberg seraient en train de développer une suite de puces personnalisées pour les data centers de Facebook. Pourquoi ? Pour améliorer son outil de recommandation de contenus et la qualité des diffusions vidéo en direct. En développant ses propres puces, la firme américaine souhaite réduire ses coûts, faire baisser l’empreinte carbone de ses data centers et avoir plus de puissance.

Facebook développerait des puces maisons

Après Google, Microsoft, Apple et Amazon, Facebook se lancerait dans la production de sa propre puce. Le groupe souhaite réduire sa dépendance à ses principaux fournisseurs, notamment Intel, Qualcomm et Broadcom, et de parvenir à développer des puces répondant précisément à ses besoins.

Selon les dires de nos confrères de The Information, Facebook souhaiterait développer une suite de puces personnalisées pour ses data centers. L’une des puces serait conçue pour faire tourner les technologies de machine learning. Une autre aiderait au transcodage de vidéos pour améliorer la qualité des diffusions en direct.

Pour rappel, la firme de Mark Zuckerberg avait déjà annoncé que ses équipes travaillent sur un circuit intégré spécialisé pour le transcodage vidéo en 2019.

« Facebook explore toujours des moyens d’améliorer les performances de calcul et l’efficacité énergétique avec nos partenaires grâce à nos propres efforts internes »

un porte-parole du groupe Engadget

Facebook n’est pas la seule firme à se lancer dans cet univers. Amazon a déjà dévoilé Trainium, une puce conçue spécifiquement pour entraîner des modèles d’IA dans le Cloud. La firme de Mountain View a également lancé son processeur maison pour équiper ses Google Pixel 6 et Google Pixel 6 Pro, sans oublier son CPU destiné aux Chromebooks. Apple dispose aussi de ses propres puces ARM que l’on retrouve sur les ordinateurs Surface.

What do you think?

Laisser un commentaire

GIPHY App Key not set. Please check settings

Les bons bots sont mieux perçus par Twitter.

Twitter change d’avis sur les bons bots et espère qu’ils demandent leurs certifications

Epic Games demande à Apple d'accepter Fortnite sur l'App Store en Corée du Sud.

En Corée du Sud, Epic Games réclame le retour de Fortnite sur l’App Store