ActualitésSocial Media

Désinformation : le ton monte entre Joe Biden et Facebook au sujet des vaccins contre la COVID-19

La désinformation fait beaucoup de mal aux espoirs de chaque pays. Joe Biden a décidé de taper du poing sur la table contre les fakes news qui se trouve sur Facebook dans l'espoir de restaurer la vérité et éviter d'influencer les mauvaises personnes.

Publicité

Ces derniers jours, les cas de Covid-19 augmentent de façon exponentielle aux États-Unis. De son côté, la campagne de vaccination ralentit. C’est pourquoi Joe Biden, le président américain, est monté au créneau contre les fakes news sur Facebook. Pourquoi ? Pour la désinformation liée aux vaccins.

Biden accuse Facebook de « tuer les gens »

Le président américain accuse le réseau social de Mark Zuckerberg de « tuer des gens ». La réponse de Facebook ne s’est pas faite attendre. « Les faits montrent que Facebook aide à sauver des vies, un point c’est tout », indique le média social dans un communiqué. « Nous ne nous laisserons pas distraire par des accusations qui ne reposent pas sur des faits », ajoute-t-il. « Plus de deux milliards de personnes ont vu sur Facebook des informations faisant autorité sur le Covid-19 et les vaccins, c’est plus que n’importe où ailleurs sur Internet. Plus de 3,3 millions d’Américains ont utilisé notre outil pour savoir où et comment se faire vacciner ».

La désinformation « coûte des vies »

Pour Vivek Murthy, le médecin en chef des États-Unis, la désinformation « coûte des vies ». « Les groupes technologiques ont laissé la désinformation polluer notre environnement », ajoute-t-il. Il faut agir « rapidement et avec constance contre les plus grands diffuseurs » de fakes news.

Pour rappel, les États-Unis recensent quotidiennement 27 800 nouveaux cas en moyenne au cours des sept derniers jours, soit une hausse de 64 % par rapport à la semaine précédente. « Les personnes non vaccinées représentent quasiment l’intégralité des hospitalisations et des décès », relève Jeff Zients, le coordinateur de la réponse à la pandémie à la Maison-Blanche.

Ces dernières semaines, la campagne de vaccination aux États-Unis a beaucoup ralenti. L’objectif escompté par Biden n’a pas été atteint. C’est pourquoi le ton a monté entre le président américain et Facebook à propos des vaccins.  

Publicité

Mohammed Hilal

Fasciné par les moteurs de recherches, le High-Tech et la nouvelle technologie, je partage avec vous les dernières nouveautés, bons plans, et plus encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Bouton retour en haut de la page
escort