Joe Biden propose une récompense de 10 millions de dollars pour lutter contre les ransomware

La lutte contre les attaques par ransomware n'aura jamais été aussi forte notamment avec la récompense qui sera donnée par le président des États-Unis, Joe Biden.
Mohammed Hilal
Mohammed Hilal
Joe Biden prend les devants et souhaite lutter férocement contre les attaques ransomware. © Jon Tyson / Unsplash

La Maison-Blanche s’intéresse énormément à la lutte contre les attaques par ransomware. Le média Wired rapporte que le président des États-Unis, Joe Biden vient d’annoncer une récompense de 10 millions de dollars pour toute information sur les pirates informatiques travaillant pour des pays étrangers.

Des récompenses contre les rançons

La décision prise par le département américain vise les personnes participantes à des « cyberactivités malveillantes contre des infrastructures critiques américaines en violation de la loi sur la fraude et les abus informatiques ».

Outre les ransomwares, la mesure concerne aussi les attaques s’appliquant aux ordinateurs du gouvernement ainsi qu’à « ceux utilisés dans ou affectant le commerce ou la communication interétatique ou étrangère ».

Selon les dires de l’État américain, les gouvernements versent énormément d’argent aux cybercriminels. En 2020, les groupes de ransomware ont gagné 350 millions de dollars.

- Publicité -

« Le programme travaille aussi avec des partenaires inter-agences pour permettre le traitement rapide des informations ainsi que l’éventuelle relocalisation et le paiement des récompenses aux sources. Les paiements de récompenses peuvent inclure des paiements en cryptomonnaie », précise le gouvernement américain.

À noter que le programme de récompense est géré par le service de sécurité diplomatique.

Un plan d’action ficelé avec soin par Biden et ses collaborateurs

La prime de 10 millions d’euros fait partie d’un programme plus large et ficelé avec soin par l’État américain pour lutter contre les attaques de ransomwares. Un groupe de travail a été créé pour s’en occuper.

Ces dernières années, la Maison-Blanche double ses efforts pour faire face aux attaques de ransomware. De nombreuses entités ont rejoint le plan d’action, notamment la CISA, le FBI, le ministère de la Justice et le département du Trésor.

À noter que les dirigeants de la commission judiciaire du Sénat vont organiser une audience autour des ransomwares le 27 juillet.

- Publicité-
Partager cet article
Suivez :
Fasciné par les moteurs de recherches, le High-Tech et la nouvelle technologie, je partage avec vous les dernières nouveautés, bons plans, et plus encore.
Laissez un commentaire