Les États-Unis prennent les devants contre la dangerosité des stablecoins

Face à la montée en puissance du Stablecoins, les États-Unis ont donc décidé d'agir.

Les stablecoins sont une cryptomonnaie dangereuse selon les États-Unis.
Les États-Unis ne portent pas les stablecoins dans leurs coeurs. © Unsplash
- Publicité -

Le gouvernement américain menace d’imposer des restrictions aux firmes derrière les stablecoins. Selon les dires de certains organismes fédéraux, les devises virtuelles garanties par le dollar, comme l’USDT, représentent un danger pour la stabilité financière des États-Unis.

Les États-Unis souhaitent réguler les stablecoins

Selon les dires de nos confrères de Bloomberg, les autorités américaines envisagent de réguler les stablecoins. Le média précise que les États-Unis se préparent actuellement à lancer « un examen par le Conseil de surveillance de la stabilité financière ». La décision a été par le département du Trésor et d’autres organismes fédéraux et pourrait aboutir à des restrictions accrues pour le secteur des monnaies virtuelles.

À noter que la stablecoin est essentielle à l’écosystème de la cryptomonnaie. Quand le marché se retourne, elle sécurise une partie des gains, génère des intérêts élevés et sert d’intermédiaires sur la plupart des sites de trading. À l’heure d’aujourd’hui, les statistiques montrent qu’il y a 120 milliards de dollars de stablecoins en circulation dans le monde. Parmi les stablecoins les plus utilisés, nous citons l’USDC, l’USDT et Lugh.

Pour les spécialistes américains, le stablecoin représente un danger potentiel pour la stabilité du pays. Le département du Trésor s’est surtout concentré sur le cas de Tether, la société derrière l’USDT. Pour garantir la stabilité de son stablecoin, elle se base sur des obligations d’entreprises. D’ailleurs, les derniers chiffres montrent que l’USDT est garanti à hauteur de 9% avec la dette des sociétés. Les autorités américaines craignent qu’un effondrement du marché de la monnaie virtuelle nuise aux entreprises ayant contracté une dette auprès de Tether.

Dernièrement, la démocrate Elizabeth Warren avait exigé que le département du Trésor agisse d’urgence et utilise « son autorité légale pour aire face aux risques des cryptomonnaies ». Rappelons que la stablecoin est une monnaie virtuelle accotée à une monnaie fiduciaire.

- Publicité -
Article précédentLe jeu Marvel’s Wolverine sur PS5 adoptera un ton digne des films
Article suivantSnowpiercer saison 3 : ce que l’on sait déjà
Fasciné par les moteurs de recherches, le High-Tech et la nouvelle technologie, je partage avec vous les dernières nouveautés, bons plans, et plus encore.