L’iPhone 13 pourrait bénéficier d’une connexion par satellite

Apple a pensé aux personnes assujetties aux zones blanches en intégrant une puce sur ses iPhone 13 pour pouvoir passer des appels grâce à une connexion par satellite.

Une connexion par satellite serait intégrée aux futurs iPhone 13.
Apple pourrait intégrer une possible connexion par satellite à ses iPhone 13. © Unsplash
- Publicité -

Apple pourrait lancer l’iPhone 13 le mois prochain. Selon les dires de l’analyste Ming-Chi Kuo, le prochain smartphone de la Pomme pourrait bénéficier d’une connexion par satellite. Si l’information se confirme, ce serait une première dans le monde de la téléphonie mobile.

L’iPhone 13 se connecterait au réseau de satellites de Globalstar

Nos confrères de MacRumors indiquent que l’iPhone 13 embarquerait la puce X60 fabriquée spécialement pour la Pomme par Qualcomm. Celle-ci permettrait au smartphone de se connecter au réseau de satellites en orbite basse de l’opérateur Globalstar.

Si l’information se confirme, l’iPhone 13 serait capable d’envoyer et de recevoir des SMS, mais également de passer des appels voix quand l’utilisateur se retrouve sans couverture mobile 3G, 4G ou 5G. Selon les informations publiées par Kuo, l’utilisateur n’aurait pas besoin de payer un abonnement Globalstar. Il pourrait simplement passer par son opérateur mobile habituel, sans payer quoi que ce soit.

Pour rappel, l’opérateur Globalstar avait déjà annoncé que la puce X65 fabriquée par Qualcomm serait compatible avec ses services à partir de l’année prochaine. Si l’iPhone 13 serait équipé de cette technologie, ce serait une surprise pour les analystes. Mais le fameux analyste Kuo a déjà précisé que la firme de Cupertino a formé une équipe de spécialistes dédiée aux communications satellitaires il y a déjà quelque temps.

Si l’iPhone 13 bénéficierait d’une connexion par satellite, ce serait un rapprochement entre communications satellites et appareils mobiles. Quoi qu’il en soit, cette technologie arrivera dans le futur.

Par ailleurs, il faut savoir que 3GPP, un organisme qui s’occupe de standardiser les différentes générations de téléphonie mobile, a déjà souligné que la prochaine version de la 5G intégrerait une composante satellite pour apporter couverture et capacité au réseau.

Rappelons que la couverture de l’opérateur Globalstar comprend l’Europe, l’Amérique du Nord, une grande partie de l’Amérique du Sud, l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

- Publicité -
Article précédentLa PS5 a perdu du poids, mais surchaufferait davantage
Article suivantAmazing : interview d’une équipe d’Esport française au succès bien mérité
Fasciné par les moteurs de recherches, le High-Tech et la nouvelle technologie, je partage avec vous les dernières nouveautés, bons plans, et plus encore.