ActualitésMobilitéVoitures

Volkswagen ne proposera plus de moteur à combustion en Europe d’ici à 2035

Volkswagen a pour objectif de cesser de vendre des voitures à moteur à combustion en Europe entre 2033 et 2035 pour passer aux véhicules électriques. Une transition qui devrait arriver plus tard sur d'autres marchés, notamment la Chine, a annoncé l'un de ses responsables.

Publicité

La marque automobile Allemande a indiqué son objectif concernant sa transition écologique. En effet, Volkswagen souhaite dire au revoir au moteur thermique pour ses véhicules. Une transition qui devrait être effective au plus tard entre 2033 et 2035.

La feuille de route de Volkswagen

Sous la pression de plus en plus strictes des normes anti-pollution, les constructeurs automobiles se fixent les uns après les autres des calendriers de sortie du moteur à combustion. C’est le cas pour la société allemande Volkswagen. Un membre du conseil administratif a annoncé que Volkswagen se séparerait des moteurs à combustion en Europe d’ici à 2033, voire même 2035. Volkswagen prévoit également cet objectif aux États-Unis et en Chine ainsi qu’en Amérique du Sud et en Afrique plus tard.

C’est dans un entretien avec Merkur.de que le directeur du conseil des ventes de Volkswagen, Klaus Zellmer, a présenté la feuille de route de l’entreprise. « Nous avons fixé des objectifs et des jalons très clairs. Nous rendrons l’ensemble de notre flotte neutre en CO2 d’ici à 2050 au plus tard ».

« En Europe, nous quitterons le secteur des véhicules à moteur thermique entre 2033 et 2035, aux États-Unis et en Chine un peu plus tard. En Amérique du Sud et en Afrique, en raison du manque de conditions-cadres politiques et infrastructurelles, cela prendra un peu plus de temps. »

L’Europe sera donc le premier marché concerné par la transition des véhicules thermique aux véhicules électrique de Volkswagen. En effet, l’Europe est pour l’instant le marché le plus engagé et celui qui encourage le plus les constructeurs à entamer cette évolution. Par exemple, l’Union européenne a annoncé qu’elle augmentait son objectif de réduction des émissions de carbone à 55 %, contre 40 % d’ici à 2030 par rapport à l’objectif de zéro émission nette d’ici à 2050.

Une transition écologique qui prendra du temps

Malgré l’ambition de nombreux constructeurs automobile de se retirer du secteur des moteurs à combustion, la transition ne se fera pas du jour au lendemain. Zellmer a déclaré à Merkur.de que la technologie de combustion serait nécessaire pendant quelques années encore. De plus, certains profils de conduite comme les personnes qui doivent faire beaucoup de kilomètre auront encore besoin du diesel.

Le directeur du conseil des ventes de Volkswagen a indiqué que la marque avait pour objectif d’augmenter la part des ventes totales de véhicules électriques à batteries à 70 % d’ici à 2030 en Europe.

D’autres constructeurs ont d’ors et déjà annoncés leur objectif en matière de véhicules électriques. Par exemple, Ford a déclaré qu’il ne vendrait que des véhicules électriques en Europe d’ici à 2030. La marque dépensera également 1 milliard d’euros pour transformer son usine à Cologne et en faire son premier centre européen de fabrication de véhicules électriques.

Le constructeur Honda a lui indiqué qu’il cessera de vendre des véhicules à essence en 2040. Parmi les plus avancés, la marque suédoise Volvo prévoit de retirer de son catalogue d’ici à 2030 tous ses modèles à combustion, y compris les hybrides.

Publicité
Source
Merkur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Bouton retour en haut de la page
escort