ActualitésJeux Vidéo

Des hackers ont attaqués les serveurs d’Apex Legends pour sauver le célèbre FPS Titanfall

Des hackers se sont soulevés pour sauver Titanfall en attaquant le célèbre battle royal Apex Legends. Une attaque qui n'est pas passée inaperçue auprès de la communauté.

Publicité

La nuit a été très mouvementée pour les développeurs de chez Respawn Entertainement. En effet, durant la nuit du 4 au 5 juillet, ces derniers ont dû faire face à un problème plutôt grave, se soldant par le blocage temporaire des serveurs d’Apex Legends. Tous cela, car un groupe de hackers, inconnu au bataillon, a piraté les serveurs du jeu pour rediriger les joueurs vers le site « SaveTitanfall.com ».

Apex Legends piraté pour le bien de Titanfall

Pour rappel, Titanfall est une licence de FPS, dont les deux opus précède le battle-royal Apex Legends en termes de date de sortie, mais également en termes d’histoire. Effectivement, Titanfall 2 est sortie en 2016, soit trois ans avant Apex Legends, et son scénario se déroule plusieurs années avant les événements du battle-royal.

Titanfall 1, © Electronic Arts

Ainsi, le site affiché lors du piratage d’Apex fut créé par des fans de Titanfall premier du nom, déplorant la situation alarmante du jeu sur lequel de nombreux tricheurs sont présents et le rendent ainsi injouable. Néanmoins, même si les créateurs de ce site déclarent n’avoir aucun lien avec les hackers, ces derniers ont pour le moins décidé de faire passer le message à Respawn en rendant Apex Legends injouable également. Le matchmaking était effectivement bloqué pour tous les modes de jeux et affiché un message invitant les joueurs à se rendre sur le site.

En s’attaquant aux serveurs d’Apex Legends, les hackeurs ont certainement voulu accélérer leur campagne en réclamant une action du côté des développeurs. Car rappelons que Titanfall est encore en vente sur PC avec Origin et Steam. Cependant, quand bien même le studio serait conscient du problème qui se pose, nous ne savons pas encore si Titanfall va recevoir des correctifs et un suivi de la part de Respawn. Par ailleurs, sachez aussi que les développeurs ont tenu les joueurs informés durant toute la nuit grâce à leur compte Twitter, et ont rétabli le matchmaking sur le jeu. Pour finir sur une bonne nouvelle, selon Respawn il n’y a eu aucun vol de données personnelles lors de ce piratage.

Publicité

Noa

Seigneur et Héros du Temps pendant son temps libre, il est passionné de Gaming et de Hardware depuis son plus jeune âge et peux enfin partager cette passion sur High News.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Bouton retour en haut de la page
escort