Actualités

ABK Workers Alliance : 3 000 salariés d’Activision Blizzard unis contre le cabinet d’avocats antisyndical

Publicité

C’est un nouvel épisode dans la triste affaire qui secoue Activision Blizzard depuis bientôt 2 semaines : de nombreux employés du Groupe ont uni leurs voix sous la bannière ABK Worker Alliance. Ainsi, ils comptent bien faire bloc face à la présidence de l’entreprise, et ne laisser passer aucune mesure qui irait à l’encontre de leurs droits. Dans leur viseur : le cabinet d’avocats engagé par le Groupe, réputé pour son expertise dans la dissolution de syndicats.

Un choix d’avocats très critiqué par ABK Workers Alliance

Le sigle « ABK » fait référence à Activision, Blizzard et King, les sociétés appartenant au Groupe Activision Blizzard. Activision est le studio à l’origine des jeux Call of Duty et Destiny, Blizzard contrôle les licences World of Warcraft, Diablo et StarCraft, tandis que King est plutôt axé sur les jeux mobiles tels que les très célèbres Candy Crush et Farm Heroes. Un véritable géant du jeu vidéo, qui dirige près de 10 000 employés à travers le monde.

Suite à l’action en justice menée par l’État de Californie pour cause de harcèlement sexuel et d’abus de pouvoir, la présidence du Groupe a engagé le cabinet d’avocats WilmerHale. Officiellement, ils ont été mandatés pour examiner la politique en matière d’inclusion, et pour harmoniser les méthodes de travail. Cependant, les agents de WilmerHale sont spécialisés dans le démantèlement des actions de syndicats. Amazon avait d’ailleurs fait appel à eux pour des services similaires.

Ce détail n’a pas échappé aux employés d’Activision Blizzard. Ils ont alors décidé de s’unir sous l’étendard ABK Workers Alliance, déjà rejoint par un tiers des collaborateurs. Leur première action a été d’écrire une lettre ouverte à Bobby Kotick, PDG d’Activision Blizzard. Ainsi, ils ont vivement critiqué ce choix de cabinet, et ont dénoncé les réticences de Kotick à s’engager dans un changement réel et durable.

« La présidence de l’entreprise nous a prouvé à maintes reprises que l’écoute est leur méthode d’apaisement favorite. Mais nous, nous voulons des actions concrètes. Nous voulons du changement »

@aBetterABK, via Twitter
Le compte Twitter d’aBetterABK

Suite au départ de J. Allen Brack, le président de Blizzard, quelle sera la tournure des événements ? Nous ne manquerons pas de vous tenir informés dans les prochains jours.

Publicité

Léa Bédier

Rédactrice Web à l'âme de geek, je parcours le Web pour vous dénicher les actualités les plus croustillantes !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Bouton retour en haut de la page
escort