Volkswagen et Argo AI travaillent sur un véhicule futuriste et autonome

Volkswagen et Argo AI, la société de technologie de conduite autonome, ont dévoilé la première version de leur véhicule autonome, l'ID Buzz.

Volkswagen et Argo AI dévoile le ID Buzz, une camionnette autonome
La première version de l'ID Buzz de Volkswagen et Argo AI, l'ID Buzz, a commencé ses phases de test. © Volkswagen
- Publicité -

Le célèbre constructeur automobile, Volkswagen, ainsi que la société de technologie de conduite autonome, Argo AI, ont réalisés un premier véhicule autonome, l’ID Buzz.

Deux géants, aux services d’une camionnette emblématique

Développée par les deux sociétés, la camionnette autonome ID Buzz est entièrement électrique. Les sociétés ont commencé les phases de test avec le premier des cinq véhicules d’essai prévu. Les tests, qui ont lieu au centre de développement d’Argo à Neufahrn, près de Munich, ainsi que sur le parcours fermé d’Argo près de l’aéroport de Munich, se concentrent sur une variété de situations de circulation uniques aux conditions de conduite européennes.

En nous appuyant sur nos cinq années de développement et les enseignements tirés de nos opérations dans les grandes villes complexes des États-Unis, nous sommes ravis de commencer bientôt les tests dans les rues de Munich en vue du lancement du service de covoiturage commercial autonome avec MOIA

Bryan Salesky, le fondateur et PDG d’Argo AI

Effectivement, MOIA, une des filiales de Volkswagen qui collabore avec les villes et les fournisseurs de transports publics locaux sur des solutions de mobilité, commercialisera l’ID Buzz à Hambourg. Avec ce véhicule autonome, la société souhaite créer un système de covoiturage autonome afin de soulager la concentration du centre-ville.

Le futur de la conduite by Volkswagen et Argo AI

Un système de reconnaissance de l’environnement composé de six capteurs lidar, onze radars et quatorze caméras, répartis sur l’ensemble du véhicule, peut capturer bien plus que n’importe quel conducteur humain depuis son siège.

Christian Senger, responsable de la conduite autonome chez Volskwagen

L’ID Buzz avait été révélé pour la première fois en 2017 en tant que concept. Ce dernier était présenté comme la version futuriste du minibus. Le produit final sera équipé des meilleures technologies en matière de conduite autonome. Par exemple, l’ID Buzz sera doté du capteur exclusif Argo, Lidar. Selon la société de technologie de conduite autonome, le lidar peut détecter des objets à une distance de plus de 1 300 pieds ou 400 mètres. 

Le système d’Argo AI permet au véhicule d’avoir une connaissance à 360 degrés de l’environnement qui l’entoure. Selon un communiqué de VW, ce système permet aussi de « prédire les actions des piétons, des cyclistes et des véhicules, et de diriger le moteur, les systèmes de freinage et de direction afin que le véhicule se déplace en toute sécurité et naturellement, comme un conducteur expérimenté ».

Une entente qui dépasse le continent

En juillet dernier, Argo AI et Ford ont annoncé leur intention de lancer au moins 1 000 véhicules autonomes sur le réseau de covoiturage de Lyft au cours des cinq prochaines années. Des villes comme Miami et Austin pourraient être concernées par ce lancement. Le mois de juillet a été chargé pour Argo qui s’est également vu délivrer un permis pilote d’AV piloté, par la California Public Utilities Commission, afin qu’elle puisse commencer les tests sur les routes publiques de Californie. 

De plus, la société Argo AI a récemment reçu une évaluation de 12,4 milliards de dollars. Celle-ci intervient 2 ans après que Volkswagen a finalisé son investissement de 2,6 milliards de dollars dans l’entreprise.

Découvrez également la voiture autonome d’Apple.

- Publicité -
Article précédentSortez vos agendas, la Keynote d’Apple aura lieu le 14 septembre 2021
Article suivantRealme va proposer deux nouvelles enceintes bluetooth