Tesla autorise les paiements par Bitcoin

Tesla achète pour 1,5 milliard de Bitcoin et autorise par la même occasion le paiement. Une stratégie qui va à l'encontre de la philosophie de Tesla.

Tesla achète 1,5 milliard de Bitcoin et autorise le paiement par Bitcoin
Blomst / Pixabay
- Publicité -

Tesla aurait acheté pour 1,5 milliard de dollars de Bitcoin. Une annonce qui a fait flamber les cours de cette cryptomonnaie qui n’arrête pas de s’imposer comme le nouveau moyen de paiement à long terme. D’ailleurs, l’entreprise Tesla va bientôt autoriser le paiement par le biais de cette monnaie virtuelle. Néanmoins, cet engouement pour le Bitcoin va générer plus de gaz à effet de serre, une stratégie qui est pourtant loin de la philosophie de Tesla.

Payer une Tesla Model S grâce au Bitcoin

Ce lundi 8 février, le Bitcoin a flambé grâce aux actions d’Elon Musk et de Tesla. Du côté du PDG de SpaceX, ce dernier a voulu mettre en avant cette monnaie virtuelle depuis son profil Twitter. Une action qui a fait grimper le prix du Bitcoin à 46 000 dollars contre 30 000 dollars en janvier 2021. Oui… Un seul Bitcoin vous aurez permis d’acheter la Model S ou la Model X.

Le cours du Bitcoin en février 2021 avec la mise en avant d'Elon Musk
Coindesk

En ce qui concerne Tesla, l’entreprise dit avoir investi plus de 1,5 milliard de dollars dans le Bitcoin quelques jours plus tard. Une action étonnante vis-à-vis des effets liés au minage. D’ailleurs, cette dernière a révélé qu’elle accepterait dans un futur plus ou moins le paiement des Model S et Model X par Bitcoin. Une décision qui vient contre-balance la philosophie de Tesla qui souhaite mettre l’écologie en avant pour les futures générations. Tesla a récemment changé sa politique en investissant afin de mieux payer ses actionnaires.

Par la suite, nous avons investi au total 1,5 milliard de dollars en bitcoins dans le cadre de cette politique. De plus, nous prévoyons de commencer à accepter le bitcoin comme mode de paiement pour nos produits dans un proche avenir, sous réserve des lois applicables et initialement sur une base limitée, que nous pouvons ou non liquider à la réception.

Une empreinte zéro carbone tachée par le minage de cryptomonnaie ?

L’objectif de Tesla est de démocratiser le Bitcoin qui reste encore dans l’ombre de certains organismes. Bien que les actions de Tesla et d’Elon Musk soient légitimes (pour eux), le minage de la cryptomonnaie n’est pas très écologique. Un simple particulier peut miner grâce à un simple ordinateur. Cependant, à plus grande échelle, de grosses entreprises pourraient s’y intéresser et dédier des étages complets créant ainsi énormément de gaz à effet de serre. Pour rappel, ce dernier est nocif pour la planète causant notamment des trous dans la couche d’ozone. Si l’on devait comparer le Bitcoin à un pays, ce dernier se placerait 30e dans le classement des pays qui consomment le plus d’électricité. Il pourrait même monté dans le classement étant donné que le minage a été beaucoup plus intensif ces derniers temps.

« Plus le prix du bitcoin est élevé, plus il est rentable de le miner. Ainsi, plus les mineurs voudront participer à cette compétition et plus l’électricité sera brûlée, quelle que soit l’efficacité énergétique de l’équipement sous-jacent.

Rauchs

Cette décision de Tesla ne plait pas à certains acheteurs qui s’oppose à cette pratique. Certains d’entre eux seraient prêts à se fournir en voiture électrique chez d’autres concessionnaires qui ont une philosophie plus écologique.

- Publicité -

Laisser un commentaire