Moderna : le projet d’une nouvelle usine de vaccins en Afrique

Moderna, le géant mondial du vaccin contre la Covid-19, souhaite dans le courant 2022, implanter une usine de production en Afrique.

Usine Moderna en Afrique
Moderna souhaite construire une usine en Afrique © Moderna
- Publicité -

Moderna, le laboratoire biotechnologique américain, envisage de construire une usine de vaccins ARNm en Afrique. La firme est prête à investir 500 millions de dollars pour s’implanter sur le continent africain.

Une usine Moderna en Afrique pour 500 millions de dollars

Moderna prévoit une somme colossale pour construire une usine de vaccins ARNm en Afrique. Si l’information se confirme, ce serait la première fois qu’une telle technologie s’implante sur le continent africain.

Le 7 octobre, le laboratoire américain a annoncé sa volonté de dépenser 500 millions de dollars pour construire cette usine en Afrique. Pour le moment, la firme n’a pas communiqué plus de détails. On ne sait pas où l’usine sera implantée. Dans un communiqué de presse, Moderna s’est contenté de révéler qu’un processus de sélection d’un pays et d’un lieu pour créer une telle usine serait lancé « bientôt ».

Jusqu’à 500 millions de doses contre la COVID-19 par an

Le laboratoire souhaite lancer une usine d’une capacité de 500 millions de doses de vaccins par an. Dans cette usine, la firme souhaite installer la production de substances actives, qui est l’étape la plus importante dans la production d’un vaccin.

L’entreprise devrait y produire son vaccin anti-Covid. À ce jour, elle a déjà produit 500 millions de doses de Spikevax. Fin 2021, il souhaite franchir la barre de 1 milliard de doses et 3 milliards en 2022.

Pour le moment, la firme américaine développe plusieurs vaccins, en particulier dans le domaine des maladies infectieuses : la grippe, le virus Zika, cytomégalovirus, le virus respiratoire syncytial, etc.

« Nous prévoyons de fabriquer notre vaccin contre le Covid-19 ainsi que d’autres produits de notre portefeuille de vaccins à ARNm sur ce site », a déclaré Stéphane Bancel, le patron de Moderna dans un communiqué de presse.

- Publicité -

Laisser un commentaire