Activision essayait de garder le secret autour de son prochain jeu, mais les fans ont décodé et révélé des informations sur Call of Duty Vanguard.

Call of Duty Vanguard
La couverture du jeu a fuité sur les réseaux sociaux. © Activision

Alors que la sortie du nouveau Call of Duty est prévue pour cet automne, Activision tentait d’entretenir le mystère autour du jeu. C’était sans compter sur la curiosité et la ténacité des fans, qui ont récupéré de précieuses informations contenues dans le code de Black Ops Cold War. Les rumeurs semblent donc se confirmer : ce nouveau millésime s’intitulera Call of Duty Vanguard, et prendra place sur fond de Seconde Guerre Mondiale.

Que disent les leaks sur Call of Duty Vanguard ?

Plusieurs sources ont confirmé, capture d’écran à l’appui, que cette nouvelle édition s’intitulera « Vanguard ». Elle s’encrera dans un contexte de Seconde Guerre Mondiale, mais a priori, sans représentation réaliste des événements historique. Les fuites suggèrent que le jeu dépeindra un monde alternatif, dans lequel les combats n’auraient pas pris fin en 1945. Les joueurs pourraient donc être plongés dans une Europe des années 1950, sous le feu des bombes, comme l’évoque l’affiche — officielle ? — qui a fuité.

Ce nouvel opus pourrait par ailleurs proposer un mode Zombies et un mode campagne. La bêta est vraisemblablement en création, afin d’offrir un accès anticipé pour les joueurs qui auront précommandé la version Ultimate. Le studio Activision avait déjà annoncé le lancement du jeu pour l’automne prochain, plus précisément pour le 5 novembre 2021.

À cause de ces fuites, l’entreprise pourrait être obligée de présenter officiellement Call of Duty Vanguard dès le 19 août prochain. Étant donné que les fichiers de Vanguard ont été extraits de Black Ops Cold War, il est tout à fait envisageable que l’annonce se fasse au cours d’un événement dans le jeu. Toutes ces informations sont évidemment à prendre avec du recul, en attendant qu’elles soient définitivement confirmées par Activision.

Le studio semble décidément moins impacté que son partenaire Blizzard, suite aux révélations de harcèlement sexuel et de culture toxique au sein du Groupe. Aucun réalisateur de Call of Duty n’a été évincé, contrairement aux jeux Diablo 4 et World of Warcraft.

Article précédentFacebook repousse le retour au bureau à janvier 2022
Article suivantNorton et Avast fusionnent pour créer un géant de la cybersécurité
Rédactrice Web à l'âme de geek, je parcours le Web pour vous dénicher les actualités les plus croustillantes !

Laisser un commentaire