Peugeot 9X8 : rempoter Le Mans 2022 avec leur nouveau prototype hybride

Après plus d'une décennie d'absence sur le circuit de la Sarthe, Peugeot fait son retour avec un nouveau prototype Hybride Peugeot 9X8. Le constructeur français rêve de revenir avec un succès 13 ans après sa dernière victoire au Mans.
Mattéo Boireau
Mattéo Boireau
Peugeot affiche ses ambitions de victoires avec son nouveau prototype pour son retour au 24 heures du Mans. ©Peugeot

Le constructeur automobile français espère bien renouer avec la victoire au Mans en 2022 avec son nouveau prototype hybride, le Peugeot 9X8. La dernière victoire du constructeur français dans la Sarthe remonte en 2009.

Peugeot et le Mans

Les 24 heures du Mans est une des courses les plus prestigieuses au monde. C’est aussi la plus importante pour un constructeur français tel que Peugeot. Cependant, la course d’endurance la plus connue au monde est de plus en plus difficile chaque année. En effet, pour performer durant cette course, les véhicules nécessitent une fiabilité totale, mais également de très bonnes performances en vitesse. Peugeot le sait et après plus de 10 ans sans courir les 24 heures du Mans, le constructeur français revient sur le circuit en 2022 avec l’ambition de gagner.

Les premiers succès de Peugeot au Mans remontent à 1992 et 1993 dans la catégorie Groupe C. Le constructeur s’est ensuite dirigé vers la F1. Effectivement, durant un certain temps, Peugeot fournissait des moteurs à McLaren, Jordan, puis Prost.

En 2007, alors qu’Audi domine l’Endurance, le constructeur français décide d’y revenir pour concurrencer le constructeur Allemand. Le Français y parvient en 2009, en remportant Le Mans avec son prototype 908. Cependant, en 2012, alors que le constructeur français travaillait sur une version hybride de son prototype 908, celle-ci va être abandonnée à la suite d’un ralentissement économique pour l’entreprise.

- Publicité -

Les coureurs d’endurance Hybride on tout de même connu leur âge d’or. En effet, entre 2013 et 2017 plusieurs constructeurs tels que Toyota, Porsche ou encore Audi ont rejoint la catégorie LMP1h au Mans. Certain ont même donné naissance à quelques-unes des voitures de course les plus cool à avoir jamais tourné. Cependant, la catégorie LMP1h s’est avérée très couteuse. Pour remédier à ce problème, la nouvelle règlementation Le Mans Hypercar (LMH) permet une certaine liberté technique et un style de voiture de route ainsi que d’autres mesures destinées à maintenir les coûts raisonnables.

Le prototype Peugeot 9X8

Bien que dans la nouvelle règlementation LMH, les voitures n’ont pas besoin d’être hybrides, la firme française a fait le choix d’un groupe motopropulseur hybride pour le 9X8. 

« Concevoir le 9X8 a été une expérience passionnante, car nous avons eu la liberté d’inventer, d’innover et d’explorer des moyens originaux d’optimiser les performances de la voiture, et plus particulièrement son aérodynamisme« , a déclaré Olivier Jansonnie, directeur technique du programme 9X8 de Peugeot. « La réglementation stipule qu’un seul dispositif aérodynamique réglable est autorisé, sans spécifier l’aileron arrière. Nos travaux de calcul et nos simulations ont révélé que la haute performance était effectivement possible sans aileron.« 

Par ailleurs Jean-Marc Finot, directeur du sport automobile de Stellantis a déclaré que « l’absence d’aileron arrière sur la Peugeot 9X8 est une innovation majeure »

« Nous avons atteint un degré d’efficacité aérodynamique qui nous permet de supprimer cette fonctionnalité. Ne demandez pas comment, cependant ! Nous avons bien l’intention de garder cela secret aussi longtemps que possible !« 

- Publicité-
Partager cet article
Laissez un commentaire