Brave, lance son moteur de recherche soucieux de la vie privée

Brave lance son moteur de recherche Brave Search. L'objectif est de proposer une alternative soucieuse de la vie privée face aux autres navigateurs tels que Google Chrome.
Mattéo Boireau
Mattéo Boireau
Brave lance la version bêta publique de son moteur de recherche. Le navigateur Web met l'accent sur la confidentialité des données. © Brave

Le navigateur Web créer par Brendan Eich lance à partir d’aujourd’hui la bêta publique de son moteur de recherches. Brave est un navigateur qui a fait de la protection de la vie privée son cheval de bataille. En effet, le moteur de recherche vous promet de ne pas traquer vos activités en ligne.

Brave search une bêta disponible pour le grand publique

Brave a annoncé que son moteur de recherche est disponible à partir d’aujourd’hui sous forme de bêta publique. En mars 2021, Brave avait procédé à l’acquisition de Tailcat, un moteur de recherche ouvert développé par l’entreprise Cliqz.

L’objectif de Brave Search est de proposer une alternative indépendante et respectueuse de la vie privée à Google Chrome et Google Search. Les deux outils de Google possèdent respectivement 92% et 70% des parts de marché.

Alors que Brave représente encore une part minimale du marché, il a tout de même connu une croissance importante l’an dernier. En effet, Brave réunit chaque mois 32 millions d’utilisateurs actifs, selon les dernières statistiques.

- Publicité -

Pour son moteur de recherche, Brave a construit un index totalement indépendant. Un facteur que l’on peut facilement remarquer puisque les résultats que propose le moteur de recherche sont encore très loin d’être à la hauteur de ce qui existe chez la concurrence. En revanche, on ne peut pas reprocher à Brave d’aller au bout de ses idées concernant le respect de la vie privée.

Pas totalement indépendant pour les recherches d’images

Pour ce qui est des recherches classiques, Brave search insiste sur le fait que son moteur de recherche est totalement indépendant. De plus ne piste pas les utilisateurs et ne crée donc pas de profil. D’ailleurs, le moteur de recherche n’utilise pas d’algorithme pour établir un ordre de priorité des résultats.

En effet, Brave s’appuiera prochainement sur des modèles de classement ouverts conçus par la communauté d’utilisateurs. Une façon d’assurer une certaine diversité dans les résultats et d’empêcher toute censure ou détournement algorithmique.

Cependant, si Brave est totalement indépendant pour les recherches classiques puisqu’il s’appuie sur son propre index, le navigateur passe par Microsoft Bing lorsqu’il s’agit de recherche d’image.

En ce qui concerne la pub, le moteur de recherche n’en affichera pas lors de sa bêta. Par ailleurs, Brave devrait proposer par la suite deux offres pour son moteur de recherche. Une offre payante sans pub et une autre gratuite dans laquelle vous retrouverez de la pub qui financera le navigateur.

- Publicité-
Partager cet article
Laissez un commentaire