Binance interdite d’échange de cryptomonnaie au Royaume-Uni

La FCA (Financial Conduct Authority) au Royaume-Uni vient d'interdire l'échange de cryptomonnaie Binance. Une interdiction que devra respecter Binance pour ne pas être poursuivie.
Mohammed Hilal
Mohammed Hilal
La platefome Binance est interdite au Royaume-Uni. © Vadim Artyukhin / Unsplash

Récemment, la Financial Conduct Authority (FCA) britannique vient d’interdire l’échange de cryptomonnaie Binance au Royaume-Uni. Le 26 juin dernier, la FCA a envoyé un courrier d’avertissement à la plateforme chinoise, leur donnant jusqu’à 30 juin pour se mettre en conformité avec les règles du pays. 

Binance doit se plier aux règles du territoire britannique 

La FCA a demandé à Binance d’arrêter les publicités en provenance de la plateforme. Il doit aussi conserver les dossiers en cours avec les clients basés au Royaume-Uni pour « être mis à la disposition de la FCA le plus rapidement possible ». 

« Du fait des règles imposées par la FCA, Binance Markets Limited n’est plus autorisée à prendre part à quelques formes d’activités régulées sans l’accord écrit de la FCA. Aucune autre entité du groupe Binance n’a de forme d’autorisation, d’enregistrement ou de licence pour pratiquer une activité régulée sur le territoire britannique. Le groupe semble offrir aux clients britanniques une variété de produits et services via son site web, binance.com », lit-on sur la lettre d’avertissement envoyée par la FCA au groupe chinois. 

Les acteurs en règle sont soulagés

La décision prise par la FCA a été un vrai soulagement pour les acteurs de la cryptomonnaie qui respectent les règles imposées au Royaume-Uni. Pour le fondateur d’EXMO Exchange Ltd, cette décision marque la fin « d’une phase de Far West pour le marché de la cryptographie ».

- Publicité -

Pour rappel, le Royaume-Uni n’est pas le premier pays à freiner les activités de Binance. Le dossier de la plateforme est également examiné en Allemagne et aux États-Unis. 

« Binance Markets Limited est une entité juridique séparée, et n’offre aucun produit ou service via le site binance.com. Le groupe Binance a acquis BML en mai 2020 et n’a pas encore commencé ses activités dans le Royaume-Uni. (…) La décision prise par la FCA n’a aucun impact direct sur nos services proposés par binance.com »

Binance
Partager cet article
Suivez :
Fasciné par les moteurs de recherches, le High-Tech et la nouvelle technologie, je partage avec vous les dernières nouveautés, bons plans, et plus encore.
Laissez un commentaire