Twitter lance un outil contre la désinformation : Birdwatch

Twitter vient d'introduire un outil communautaire afin de lutter contre la désinformation : Birdwatch.

twitter outil desinformation birdwatch
© Twitter
- Publicité -

Twitter est un réel nid à fake news. Le moindre message non vérifié peut rapidement prendre l’ampleur sans réellement être véridique et vérifié. Le réseau social a ainsi décidé de lancer un outil du nom de Birdwatch afin de permettre aux utilisateurs d’aider à la lutte contre la désinformation.

birdwatch-twitter
© Twitter

Parce qu’un tweet ne reflète pas tout le temps la vérité, Twitter a lancé Birdwatch. Ce nouvel outil est la réponse face à la désinformation pouvant se propager rapidement à coup de gazouillis sur son réseau social. Découvrons ensemble comment l’entreprise de Jake Dorsey compte s’y prendre.

Twitter continue sa bataille contre la désinformation

Nous le voyons désormais depuis quelques mois, Twitter tend à vérifier les informations fomentant sur sa plateforme. Pour cela, le réseau social affichait déjà des informations sous les tweets comme nous avons pu le voir sur le compte de Donald Trump. Désormais, c’est les utilisateurs qui vont pouvoir rétablir la vérité.

Twitter annonce ainsi Birdwatch : « une nouvelle approche communautaire pour aider à traiter les informations trompeuses sur Twitter ». Si des utilisateurs du réseau social à l’oiseau bleu trouvent qu’un tweet divulgue de fausses informations, ceux-ci pourront le signaler et soumettre une annotation à la communauté. Celles-ci permettront ainsi de rétablir la vérité des faits. Keith Coleman, vice-président de Twitter, explique « Notre objectif est de rendre ces notes visibles directement en dessous des tweets pour le public mondial de Twitter, quand il y aura un consensus au sein d’une base de collaborateurs large et diverse ».

Afin d’éviter que des centaines de fausses annotations voient le jour, le réseau social a décidé d’introduire un système de vote et de classement. Ainsi, les utilisateurs pourront voter pour les annotations qui leur semblent pertinentes ou non. L’outil Birdwatch pourrait cependant être facilement contourné comme le déclare Twitter : « Nous savons que construire un système comme celui-ci, fondé sur la communauté, va poser de nombreux défis – il faut qu’il soit résistant aux tentatives de manipulation pour qu’il ne soit pas dominé par une majorité simple de contributeurs ou des préjugés ». C’est pour cette raison que la fonctionnalité n’est pour le moment qu’en phase de test auprès des contributeurs volontaires.


Encore un peu de temps ? Découvrez comment certifier votre compte Twitter en 2021 !

- Publicité -
Article précédentUbisoft travaille sur un nouveau jeu Star Wars en monde ouvert
Article suivantPhilips dévoile plusieurs nouveaux produis audio pour le sport