Actualités

Nouvelle catastrophe naturelle aux États-Unis

Publicité

La rupture d’un oléoduc au large de la côte du comté d’Orange, en Californie, a poussé les autorités et les équipes de nettoyage à employer les grands moyens pour contenir une importante marée noire ayant laissé du pétrole brut sur les plages californiennes, menaçant les zones humides et tuant la faune locale.

Une marée noire impressionnante

Après la rupture d’un pipeline à moins de 4,8 kilomètres de la côte samedi, 126 000 gallons de pétrole brut se sont déversés dans les eaux côtières près de Huntington Beach, au sud de Los Angeles, selon un avis public du département de police de la ville. Dimanche après-midi, le panache de la nappe de pétrole mesurait environ 10,7 kilomètres de long, recouvrant près de 34 kilomètres carrés de la superficie de la mer.

« Le déversement a eu un impact significatif sur Huntington Beach, avec des répercussions écologiques importantes sur la plage et les zones humides de Huntington Beach« , selon les autorités.

De nombreuses espèces menacées

La région abrite plusieurs espèces menacées et en voie de disparition. Les baleines à bosse et les dauphins sont également fréquemment observés dans ses eaux. Dans un tweet publié dimanche, Katrina Foley, superviseur du comté d’Orange, a déclaré que le maire de Newport Beach lui avait dit avoir vu des « dauphins nager dans le pétrole ».

Selon le Los Angeles Times, au lever du soleil dimanche, les sables de la plage d’Huntington State Beach étaient tachés de noir par le pétrole et jonchés d’oiseaux et de poissons morts. Le pétrole s’est également infiltré dans le marais Talbert, une zone humide à proximité de la ville.

Alors que les efforts de nettoyage se poursuivent, les autorités ont fermé une portion de près de 6,4 kilomètres du front de mer, de la jetée de Huntington Beach à la jetée de la rivière Santa Ana. Ils ont alors ont demandé aux habitants de se tenir à l’écart des zones polluées, d’éviter les plages et interdisant toute baignade.

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Bouton retour en haut de la page
escort