Accueil Actualités Alibaba décide de stopper la vente de tout matériel pour miner la...

Alibaba décide de stopper la vente de tout matériel pour miner la cryptomonnaie

Après les décisions de la Chine qui concernent les transactions et le minage de cryptomonnaie, Alibaba décide par conséquent de stopper les ventes de matériel minier.

Alibaba décide de stoper la vente de matériel minier. © Alibaba

Dernièrement, la Chine a interdit complètement les cryptomonnaies sur son territoire. Suite à la décision prise par Pékin, les firmes locales ont commencé à imposer des restrictions à leurs collaborateurs. De son côté, Alibaba a décidé qu’il cesserait de vendre du matériel aux personnes qui souhaitent miner de la cryptomonnaie.

Le matériel pour miner la cryptomonnaie ne sera plus disponible sur Alibaba

Le géant du chinois du commerce en ligne vient de mettre à jour les règles de sa marketplace. Alibaba précise qu’il ne vendra plus de matériel pour miner de la crypto. En d’autres termes, les catégories mineurs de blockchain et accessoires pour mineurs de blockchain ne seront plus disponibles sur la marketplace d’Alibaba. La raison doit être le durcissement des restrictions réglementaires dans le pays.

« Après une longue analyse des nouvelles exigences pour ceux qui travaillent avec des cryptomonnaies, nous avons décidé de suspendre la vente d’équipements pour leur production. La vente de cryptomonnaies elles-mêmes, telles que Bitcoin, Litecoin, Ethereum (ETH), BeaoCoin, QuarkCoin et autre, sera aussi interdite sur Alibaba. Il en va de même pour la vente de matériel informatique sur les crypto-monnaies et leur production »

Dans le même sens, Sparkpool, le plus grand pool minier d’ETH, basé à Hangzhou, en Chine, fermera ses portes dans un proche avenir. L’annonce a été faite le 24 septembre, quelques heures après l’annonce de Pékin de l’interdiction de travailler avec les monnaies virtuelles. À noter que Sparkoom détient 20% du taux de hachage du réseau ETH.

Suite à la décision prise par les autorités chinoises, les grandes firmes minières de cryptomonnaie ont cessé leurs activités. Mais, il reste plusieurs petits mineurs, que la Chine ne peut pas identifier facilement. Pour les dénicher, les régulateurs coopèrent avec les entreprises énergétiques, les banques, les fournisseurs et les autorités fiscales. Rappelons que les décisions prises par Pékin ont obligé Binance et Huobi à bloquer les utilisateurs chinois.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire Annuler la réponse.

escort - betcup.live -

betboogiris.club

- anadolucasino.club -
elexbet.pro
-

vbet giriş

Quitter la version mobile