Qualcomm aurait la force de mettre à mal la puce M1 d’Apple

Qualcomm part au front contre Apple et serait prêt à travailler sur une puce qui pourrait concurrencer la puce M1 d'Apple. Un objectif réalisable grâce à certains partenariats et rachats d'entreprises.
Mohammed Hilal
Mohammed Hilal
Qualcomm est prêt à concevoir une puce plus puissante que la puce M1 d'Apple. © Qualcomm

Récemment, le nouveau PDG de Qualcomm vient de déclarer que ses équipes sont capables de créer une puce qui serait meilleure que la M1 d’Apple. Toujours selon les dires du PDG, la firme ne s’appuiera pas sur les conceptions d’ARM, mais en créera de nouvelles.

La puce M1, la grande nouveauté d’Apple

Fin 2020, la firme de Cupertino a annoncé la plus grande nouveauté concernant les ordinateurs depuis des années : la puce M1. Basée sur l’architecture ARM, celle-ci offre à l’appareil de très bonnes vitesses qu’aucune autre entreprise ne puisse rivaliser pour le moment.

Cristiano Amon, le PDG actuel de Qualcomm, a déclaré que sa firme est prête pour battre la puce M1 de l’entreprise californienne. Ainsi, les utilisateurs profiteront d’une puce beaucoup plus performante et des vitesses supérieures à celles proposées par les ordinateurs d’Apple.  

Dernièrement, il est à noter que Qualcomm a racheté Nuvia pour 1,4 milliard de dollars. Ainsi, la firme a pu accéder à l’expertise de Nuvia, une société spécialisée dans les micro-processeurs. D’ailleurs, il s’agit de la firme derrière le développement de la puce M1 d’Apple.

Qualcomm serait sur la bonne voie pour rattraper Apple

Intel Corp et Advanced Micro Devices n’ont pas pu développer une puce qui atteint les performances de la M1 de la firme de Cupertino. Selon les dires du directeur de Qualcomm, ses équipes disposent de tous les moyens nécessaires pour créer la meilleure puce sur le marché.

Amon Cristiano a aussi un plan B en tête. Le PDG indique que sa société entretient de bonnes relations avec ARM depuis des années. Si cette dernière développe un processeur meilleur que ce que Qualcomm peut concevoir, Amon indique qu’il est toujours possible d’avoir une licence d’ARM.

Rappelons que Qualcomm est actuellement l’un des fournisseurs de la firme de Cupertino.

ÉTIQUETTES :
Partager cet article
Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quitter la version mobile