Jawbone dépose des plaintes contre Apple et Google

Apple et Google sont poursuivis par le fabricant d'appareils de la marque Jawbone pour avoir violé les brevets déposés par la société.
Mohammed Hilal
Un brevet de Jawbone aurait été violé par Apple et Google. © Jawbone

Jawbone, le fabricant d’appareils portables, revient du diable Vauvert. En 2017, la firme a mis la clé sous la porte, mais il a toujours des brevets en cours. Récemment, un propriétaire inconnu de ces actifs intellectuels a pris la décision de déposer des plaintes contre Apple et Google.

Jawbone poursuit les géants de la Tech

À en croire les dires de Bloomberg, Jawbone Innovations LLC a déposé des plaintes, au Texas, contre Apple et Google. Les documents précisent que les deux géants de la Tech ont enfreint huit brevets précédemment détenus par le fabricant Jawbone. Les plaintes concernent un brevet lié à un algorithme d’isolation du bruit développé à l’origine pour l’agence de défense américaine DARPA. Ils touchent surtout à la technologie de réduction des bruits dans les écouteurs, smartphones et autres appareils connectés de la maison.

Google et Apple ont déjà jeté un coup d’œil sur les brevets de Jawbone, vendu au plus offrant. Pour la Pomme, le procès répertorie les appareils qui ont violé le brevet de l’ex-producteur : l’iPhone, l’iPad, les AirPods et le HomePod. Pour la firme de Mountain View, les produits concernés sont les smartphones, tablettes, ordinateurs portables, écouteurs, appareils domestiques intelligents et tous les appareils Android de Google.  

Le propriétaire « inconnu » des brevets demande que la vente de tous les produits concernés par la violation soit suspendue. Elle réclame également des redevances pour l’utilisation des solutions décrites dans le brevet.

Selon les dires de Bloomberg, on ne sait pas toujours qui a déposé la plainte contre les deux géants de la technologie. Mais ce n’est pas la première fois que Jawbone Innovations LLC fait de telles allégations. La firme a déjà poursuivi le géant de Séoul en juin 2021 pour des violations similaires.

Pour rappel, Jawbone a marqué son époque avec des produits comme le UP24.

Partager cet article
Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quitter la version mobile