Accueil Actualités Ford dépensera 11,4 milliards de dollars dans des campus pour la fabrication...

Ford dépensera 11,4 milliards de dollars dans des campus pour la fabrication de véhicules électriques et de batteries

Ford a l'ambition d'étendre sa capacité de production en construisant de nouvelles usines pour ses voitures électriques permettant par la même occasion la création de 11 000 postes.

Le constructeur automobile vient d'annoncer un nouvel investissement en faveur de l'électrification. ©Unsplash / Dan Dennis

Le constructeur Ford a dévoilé plusieurs plans d’usines qui devraient servir à la fabrication de véhicules électriques et de batteries. D’après les plans du constructeur, la création de ces usines permettrait de créer au total un peu plus de 11 000 nouveaux emplois.

Un investissement majeur de Ford en faveur de l’électrification des véhicules

Le constructeur automobile américain, Ford, a annoncé un investissement massif dans deux campus pour construire des véhicules électriques dans le Kentucky et le Tennessee. Cet investissement de 11,4 milliards de dollars se fera en collaboration avec son partenaire fabricant de batteries SK Innovation. Ainsi, 11 000 nouveaux emplois seront créés dans la région en construisant des camionnettes électriques de la série F et des batteries.

« C’est notre moment, notre plus gros investissement à ce jour, pour aider à construire un avenir meilleur pour l’Amérique. Nous nous efforçons maintenant de fournir des véhicules électriques révolutionnaires pour le plus grand nombre plutôt que pour quelques-uns. Il s’agit de créer de bons emplois qui soutiennent les familles américaines, un système de fabrication ultra-efficace et neutre en carbone et une entreprise en croissance qui offre de la valeur aux communautés, aux concessionnaires et les actionnaires. »

Jim Farley, le président et chef de la direction de Ford

Cet investissement s’inscrit dans le plan précédemment annoncé par Ford visant à investir 30 milliards de dollars dans les véhicules électriques d’ici à 2025. Ce dernier constituera le plus gros investissement manufacturier des 118 ans d’histoire de Ford puisque le constructeur y contribuera à hauteur de 7 milliards de dollars. De son côté, SK Innovation apportera 4,4 milliards de dollars. À noter que les campus seront totalement autonomes puisqu’ils pourront couvrir l’ensemble des étapes de la construction d’un véhicule électrique, de la production et du recyclage des cellules de batterie à un parc de fournisseurs et une usine d’assemblage.

Bien que les installations ne seront pas opérationnelles avant 2025, selon le PDG de Ford, Jim Farley, un tel investissement montre le sérieux avec lequel Ford prend son engagement envers les véhicules électriques. 

Campus de Stanton, Tennessee

Le campus de 5,6 milliards de dollars à Stanton dans le Tennessee s’entendra sur 3 600 acres (neuf mille carrés). Il sera conçu comme un centre de fabrication en boucle fermée. Ainsi, les matériaux utilisés dans la production pourront être réutilisés pour fabriquer de nouveaux véhicules électriques.

Le campus sera doté d’une usine de production de batteries exploitée en partenariat avec SK, d’un parc de fournisseurs et d’une usine d’assemblage dédiée aux camions électriques de la série F. Aussi, Ford a indiqué que l’usine d’assemblage sera conçue pour être neutre en carbone dès le début de la production en 2025.

Campus de Glendale, Kentucky

Le deuxième campus, situé à Glendale dans le Kentucky, produira des batteries lithium-ion qui seront utilisées dans une nouvelle gamme de véhicules électriques Ford et Lincoln dans les années à venir. Nommé BlueOvalSK Battery Park, le campus de batteries de 1 500 acres coutera environ 5,8 milliards de dollars et emploiera 5 000 personnes.

Ford prévoit d’autres investissements

Le projet de campus pour la construction de batteries et de véhicules électriques n’est pas le seul projet couteux de Ford. En effet, le constructeur automobile américain a également déclaré qu’il dépenserait 525 millions de dollars au cours des cinq prochaines années pour la formation professionnelle de haute technologie à travers les États-Unis. L’investissement se concentrera sur la formation de techniciens automobiles pour soutenir la prochaine vague de véhicules électriques et connectés de Ford.

De plus, la société prévoit aussi une injection de 250 millions de dollars et 450 nouveaux emplois pour augmenter la capacité de production de son prochain F-150 Lightning à 80 000 camions tout électriques par an. Cet investissement et ses nouveaux emplois seront répartis entre les différents centres de véhicules électriques de Ford.

General Motors changera les batteries défectueuses des Chevrolet Bolt EV en octobre ! Découvrez l’article juste ici.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Quitter la version mobile