[Test] Realme 8 : un smartphone qui a tout pour 300 €

La firme vient de commercialiser le Realme 8 donc nous vous livrons son test. Un smartphone très intéressant qui a tout pour plaire.

Face avant du Realme 8

L'écran OLED du Realme 8 est sublime. © High-News.fr

Nous avons réalisé le test du Realme 8 alors que notre smartphone Android préféré est un modèle entrée de gamme du même constructeur, le Realme 7i. Bien que cela soit difficile de nous faire oublier ce dernier, le Realme 8 est venu facilement se placer devant lui (mais pas trop loin non plus). La marque a conçu un Realme 8 Pro il y a quelques semaines de ça, un smartphone qui se place dans un marché haut de gamme et qui vient titiller les composants de ses concurrents. Ce Realme 8 vient faire de même à quelques exceptions près, mais place au test.

La face avant du Realme 8 avec sa dalle qui restitue des couleurs sublimes. © High-News.fr
SoCMediaTek Helio G95
Mémoire vive4 Go, 6 Go ou 8GB
GPUARM Mali-G76 MC4
Dalle6,4 pouces
Super AMOLED Fullscreen
Définition : 2400x1080 FHD+
Ratio : 90,8 %
BatterieCharge rapide 30W
5000 mAh
USB Type-C
Caméras64MP Objectif grand-angle avec ouverture f/1.79

8MP Ultra grand-angle avec ouverture f/2.25
FOV 119°

2MP Macro avec ouverture f/2.4 pour des photos d'une distance de 4 cm

2MP Noir et Blanc avec ouverture f/2.4

Fonctionnalités :
Mode nuit
Time-lapse
Mode portrait
HDR
Ultra grand-angle
Macro

Vidéo:

Stabilisateur vidéo

4K/30 images par seconde
1080P/60 images par seconde
1080P/30 images par seconde
720P/60fps images par seconde
720P/30 images par seconde
1080p/120 images par seconde en slow motion
720p/240 images par seconde en slow


Capteur avant :
16MP f/2.45
Sony IMX471

Mode portrait
HDR
Mode nuit

Vidéo module avant:

1080P/30 images par seconde
720P/30 images par seconde
1080p/120 images par seconde en slow motion
Connectivité2 SIM
1 MicroSD
WIFI 2.4/5 GHz 802.11 a/b/g/n/ac
Bluetooth 5.1
OSrealme UI 2.0 basé sur Android 11

Design : un Realme 8 beau mais pas de dos

Lors du premier déballage du Realme 8, nous avons eu une belle surprise. Une face avant parfaite avec un léger menton sur le bas du smartphone, des côtés avec une très belle finition, mais un dos qui nous a provoqué un ascenseur émotionnel. On aime ou on n’aime pas, mais le dos du Realme 8 est brillant, étant donné que nous sommes « un peu » maniaques sur les bords, nous sommes sans cesse en train de frotter le dos sur notre tee-shirt ou à l’aide d’un chiffon microfibre.

Facade arrière du Realme 8. © High-News.fr

Un autre point à retenu notre attention, les inscriptions présentes sur le dos de l’appareil. Sincèrement, ça donne un effet feu d’artifice, c’est beau les premières secondes, mais au fil du temps, et même si on ne le voit pas, ça gâche le look du smartphone.

Le Dare to Leap du Realme 8. © High-News.fr

Les côtés du smartphone sont très bien réalisés ce qui permet de bien l’agripper sans ayant la peur que ce dernier s’adonne à la chute libre. Toutefois, attention aux mains qui ont tendance à être moites ou qui ont souvent les mains dans l’eau, ce dernier pourrait glisser. On retrouve les boutons pour le volume et celui pour allumer (ou éteindre) le Realme 8. La face avant quant à elle possède un petit menton sur le bas. Bien que cela soit gênant pour certains utilisateurs, de notre côté, nous n’y voyons aucun inconvénient empêchant ainsi d’appuyer involontairement sur l’écran.

Une dalle qui sublime le Realme 8

Nous ne disposons pas des outils de spécialistes pour calibrer à la perfection la dalle du Realme 8. Néanmoins, nous possédons ce que nous jugeons (pour nous) le meilleur outil, nos yeux. Nous avons comparé la dalle du smartphone de Realme avec celle d’un iPhone XS et celle d’un Realme 7i. Bien que ce dernier soit un smartphone entrée de gamme, le Realme 7i un très bon écran, mais incomparable aux deux autres. Le Realme 8 possède une dalle AMOLED de 6,4 pouces avec une définition full HD+ de 1080 x 2400 pixels occupant 90,8 % de la face avant du smartphone. Au niveau de la l’ajustement de la luminosité, la dalle sera capable de monter jusqu’à 1000 nits. Le taux de rafraîchissement de la dalle est de 60 Hz tel que son grand frère le Realme 8 Pro.

Le Realme 8 possède une très belle dalle. © High-News.fr

Nous l’avons donc testé pour diverses supports : Netflix, du gaming, de la navigation, les réseaux sociaux, et de la photographie. Nous nous servirons de l’iPhone XS pour comparaison. A savoir que l’iPhone est disponible au même prix de le Realme 8. Bien qu’il soit considéré comme un smartphone haut de gamme, nous jugeons (NOUS) comparable vis-à-vis des nouvelles technologies apportés depuis sa sortie. Lors de notre test du Realme 8, nous avons pu regarder plusieurs épisodes de nos diverses séries en cours. Les couleurs sont la et bien exploité, la luminosité et le contraste sont parfait notamment grâce à l’ajout de la technologie AMOLED.

Dans tout ce qui est navigation sur internet ou encore sur les réseaux sociaux, le Realme 8 s’est révélé efficace. La fluidité permet d’apporter à cette dalle une expérience utilisateur très agréable. Le tactile est sensible, cette réactivité est parfaite pour nous. À savoir que nous n’avons pas touché aux réglages depuis le déballage du Realme 8. Les applications de nos réseaux sociaux préférés sont parfaitement fluides et scroller est limite un plaisir. TikTok qui demande parfois beaucoup de ressource est bien fluide et les vidéos en grand, ça change la vie. Pour rappel, nous avons un iPhone XS de 5,8 pouces contre 6,4 pouces pour le Realme 8. Bien que la différence soit « mince », elle apporte tout le confort nécessaire pour lire des livres ou encore des articles depuis le navigateur.

Des performances qui fonctionnent en osmose

Lors de nos différents tests, nous avons souvent été confronté à des smartphones avec des composants taillé pour la vitesse mais qui n’arrivent pas à fonctionner ensemble. Le Realme 8 que nous possédons possède un SoC Helio G95 de chez MediaTek couplé à 6 Go de mémoire vive et à 128 Go de stockage interne en UFS 2.1. Une version en 4Go et 8 Go de mémoire vive sont également disponibles pour les personnes. Ces trois composants fonctionnent très bien ensemble et permettent d’apporter une fluidité très agréable. D’ailleurs, l’optimisation de l’OS avec les composants est superbe.

Au niveau du SoC Helio G95 de MediaTek, ce dernier alloue huit cœurs cadencés à 2,5 GHz au Realme 8. Les deux premiers cœurs sont réservés aux tâches les plus gourmandes et six cœurs dédiés aux tâches plus légères. Le smartphone de chez Realme possède un stockage interne en UFS 2.1, ce qui améliore le transfert de données ou encore le lancement des applications. Nous n’avons pas remarqué de problèmes ou de ralentissement pendant notre utilisation, cette partie est donc approuvée.

Pour le refroidissement du smartphone, realme a changé ses habitudes et a intégré un système de refroidissement liquide. Ce dernier viendra dissiper plus rapidement la chaleur des composants lorsque l’on utilisera le smartphone pour jouer ou avec des applications relativement gourmandes. Et il fonctionne très bien puisque pendant le temps, il n’a jamais chauffé ou très peu.

Un OS qui dirige à la perfection le Realme 8

S’il y a bien quelque chose que nous apprécions sur le Realme 8 c’est son OS, Realme UI 2.0. Dans cette version, Realme propulse son OS au cœur d’un marché très concurrentiel. En 2020, Realme a connu une croissance exponentielle. Cela a permis à beaucoup de personnes de tester leur OS. Leurs verdicts ainsi que le nôtre sont sans appel, Realme UI est sublime d’autant plus que le constructeur permet aux utilisateurs de modifier quelques éléments de l’interface. D’ailleurs, nous retrouvons un capteur d’empreinte digitale sous l’écran. Il fonctionne bien mais ce dernier met quelques secondes avant de déverrouiller le smartphone. La firme pourrait améliorer ça à l’avenir à l’aide d’une mise à jour.

Une partie photo qui est « bonne »

Lors de notre test, nous avons pris plusieurs clichés de paysage. Les différents capteurs photo ont tous été pris à partie afin de nous faire un avis sur chacun d’eux. Avant de commencer à parler précisément du bloc photo, il faut se dire que nous avons là un smartphone à 300 €. Il ne pourra pas jouir de capteurs photo tel qu’on pourrait avoir sur un modèle haut de gamme comme l’iPhone XS ou le Samsung Galaxy S21. Néanmoins, il arrive à se démarquer et nous a particulièrement bluffés même si ces derniers jours, la pluie et les nuages nous empêchaient de sortir pour réaliser de jolies photos.

Les capteurs photo du Realme 8. © High-News.fr

Un module 64 mégapixels

Ce capteur photo est très bien pour une utilisation classique voire semi-professionnelle. Le capteur de 64 mégapixels vous permettra de réaliser de belles photos sans avoir à investir dans un smartphone haut de gamme. Le Realme 8 viendra améliorer la qualité des photos automatiquement à l’aide de l’intelligence artificielle intégrée dans ce dernier. Le mode 64 mégapixels de l’appareil photo délivrera des photos avec de nombreux détails ainsi qu’une plus grande liberté dans les retouches.

Le mode 64 mégapixels du Realme 8. © High-News.fr

Les autres modes viennent apporter une certaine complémentarité avec le mode 64 mégapixels du Realme 8. Les photos sont exploitables jusqu’à un certain point. Une fois que les zooms sont trop importants, les photos ont du grain, ce qui est dommage pour poster une photo sur les réseaux sociaux. Le mode portrait fonctionne bien à condition d’avoir suffisamment de luminosité sinon le flou viendra mordiller quelques parties de votre corps notamment sur les cheveux ou encore vos oreilles.

Un mode nuit est également disponible mais lors de notre test, nous n’avons pas réussi à deviner quelle photo était prise avec le mode normal et celui dédié à la nuit.

Une batterie qui suit le rythme

Nous avons été agréablement surpris du Realme 8. Ce dernier possède une batterie de 5 000 mAh qui restitue facilement deux jours d’autonomie avec une utilisation classique. Il nous est déjà arrivé de le recharger que trois jours après la charge, donc un excellent point à retenir ! D’ailleurs, cette batterie s’accompagne de la technologie de recharge rapide en 30 watts, ce qui permet de recharger le smartphone en 50 % en 26 minutes environ. Cela se révèle très pratique lorsqu’on ne le charge pas la nuit (quand on n’a pas de tête…).

Des haut-parleurs bon malgré un son mono

Maintenant parlons de l’audio, un point qui n’est pas celui escompté étant donné que le Realme 8 embarque seulement un seul haut-parleur. Vous aurez donc un son mono mais à notre grand étonnement, le haut-parleur fonctionne bien et retranscrit bien les médiums et les graves bien qu’il tire un peu trop sur l’aigu. Néanmoins, attention, si vous mettez le son un peu trop fort, il arrivera vite à saturation…

ACHETER SUR CDISCOUNT

Le test

Realme 8

4.2 Score

Nous avons pu tester le Realme 8 pendant quinze jours. Il n’a pas failli à ses tâches notamment grâce à ses composants et une optimisation logicielle qui apporte une fluidité incroyable. La dalle AMOLED du Realme est simplement parfaite, pour un smartphone à 300 €, il n’y a rien à redire. Regarder des films, ou encore des vidéos sur YouTube sera plaisant. Les capteurs photo apportent tout ce que l’on attend d’un smartphone. Le Realme 8 viendra quant à lui améliorer la qualité des photos grâce à une IA très bien intégrée. En bref, c’est un smartphone à ne pas négliger. Il vous apportera tout le confort nécessaire sans faire de compromis et de folies sur votre compte bancaire.

Répartition du test

  • Design
  • Performances
  • Photographie
  • Audio
  • Autonomie

Realme 8 DEALS

Nous recueillons des informations auprès de nombreux magasins pour le meilleur prix disponible

Meilleur prix

229 €
Exit mobile version