Les superchargeurs de Tesla seront bientôt ouverts aux constructeurs tiers

Constitué de quelque 25 000 bornes réparties sur 2 700 stations à travers le monde, le réseau de superchargeurs de Tesla sera prochainement ouvert à tous.
Mattéo Boireau
Sur Twitter, le patron du constructeur américain a confirmé l’ouverture du réseau superchargers à d’autres constructeurs automobiles en fin d’année. © Unsplash / Robe Andréas

Elon Musk, PDG de Tesla, n’a jamais caché son intention de rendre accessible le réseau de recharge de ses Tesla à d’autres véhicules. D’après le média Engadget, cela semble se préciser et certains véhicules pourraient y avoir accès fin 2021.

Des stations superchargeurs de Tesla accessible à tous

Les propriétaires de véhicules électriques (hors Tesla) comme ceux de Citroën, Skoda, Ford, Volkswagen, Lexus et bien d’autres devraient prochainement avoir accès au réseau de recharge normalement réservé aux Tesla. C’est via son compte Twitter, alimenté régulièrement, que le PDG de Tesla, Elon Musk, a indiqué que la société ouvrirait son réseau de recharge à d’autres véhicules électriques plus tard cette année. La mise à disposition du réseau de recharge de la société Tesla à d’autres marques a longtemps été évoqué par l’homme d’affaires, mentionnant que, l’année dernière d’autres marques avaient cherché à accéder aux stations de recharge de Tesla.

Les stations de superchargeur de Tesla possèdent des vitesses de charge allant jusqu’à 250 kW. Les stations de superchargeur ont continué à être déployées au fur et à mesure dans le monde entier. Aujourd’hui, plus de 2 500 stations avec plus de 25 000 superchargeur sont disponibles. Cependant, ouvrir ce réseau à d’autres marques n’est pas la chose la plus simple à faire. En effet, Tesla utilise des connecteurs spécifiques en Amérique du Nord. Il faut donc s’assurer que les stations fonctionneront avec toutes les marques ainsi que la compatibilité entre les logiciels sécurisés des véhicules et les superchargeur. Il n’y a qu’en Europe où cela devrait être plus simple puisque le constructeur automobile utilise déjà des connecteurs CCS standard. 

En juin dernier, le média Electrek a indiqué que Tesla était en contact avec les autorités norvégiennes afin d’y déployer des stations de recharge qui seront disponibles même pour les véhicules « non Tesla » à partir du troisième trimestre 2022. Le ministre allemand serait également venu aux renseignements afin de s’assurer que les infrastructures existantes comme les superchargeurs étaient « également ouvertes à d’autres fabricants ».

Des interrogations subsistent malgré la bonne volonté de Tesla

Par ailleurs, on ne connait toujours pas les modalités de l’ouverture des stations Tesla aux autres constructeurs. Tesla pourrait demander une participation financière aux différents constructeurs pour étendre davantage son réseau. De plus, on ne sait pas s’il faudra trouver un accord avec Tesla pour pouvoir accéder à ses stations, ou bien si elles seront ouvertes à tous sans contraintes. L’option de la tarification pourrait également être envisagée par Tesla.

Pour l’instant, Elon Musk n’a pas donné plus de détails. Cependant, nous savons désormais que les stations superchargeur de Tesla seront ouvertes aux autres véhicules électriques en fin d’année. Une très bonne nouvelle pour les propriétaires de ces véhicules qui peuvent parfois avoir du mal à trouver des stations de recharge. C’est également une bonne nouvelle pour l’ensemble de la transition vers des véhicules électriques, car cela va peut-être encourager plus de constructeurs à passer à la vitesse supérieure.

Découvrez également le nouveau partenaire de fabrication de la start-up Lightyear.

Partager cet article
Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quitter la version mobile