Accueil Actualités Quelle est la raison du blackout de Facebook, d’Instagram et de WhatsApp...

Quelle est la raison du blackout de Facebook, d’Instagram et de WhatsApp ?

Pendant près de six heures, en fin d'après-midi, l’ensemble des services du géant californien (Facebook, WhatsApp, Instagram, Messenger et Occulus) sont restés figés dans le monde entier.

Nouveaux problèmes avec les réseaux sociaux Facebook, Instagram et WhatsApp. © Unsplash

Hier, en début de soirée, les utilisateurs ne pouvaient plus utiliser les réseaux sociaux tels que Facebook, et par ailleurs Instagram et WhatsApp, gérés, eux aussi, par le géant américain, comme si ces derniers n’existaient plus. Ceci, affectant plus de 10 Millions d’utilisateurs en France et aux États-Unis.

Une panne d’aiguillage responsable du blackout de Facebook, whatsapp et Instagram

Le colosse californien des réseaux sociaux, Facebook, a subi hier une panne de grande ampleur, affectant Facebook lui-même, sa messagerie Messenger, Instagram et WhatsApp. La panne, qui a duré plusieurs heures, a finalement été résolue, et la société a maintenant donné une raison au problème. Voici ce que les équipes du réseau social ont diagnostiqué :

« Nos équipes d’ingénieurs ont appris que des changements de configuration sur les routeurs dorsaux qui coordonnent le trafic réseau entre nos centres de données ont provoqué des problèmes qui ont interrompu cette communication. Cette perturbation du trafic réseau a eu un effet en cascade sur la façon dont nos centres de données communiquent, entraînant l’arrêt de nos services. »

Les équipes du réseau social Facebook

Autrement dit, cette panne est uniquement due à des changements de configuration dans les serveurs, bloquant ainsi la communication. Par ailleurs, Facebook a également souligné que les données des utilisateurs n’ont pas été compromises à la suite de cette panne, rejetant les dires selon lesquels cette interruption aurait pu être dû à une cyberattaque ou un piratage informatique.

Du fait de ce problème de grande envergure, le PDG du réseau social, Mark Zuckerberg a essuyé une perte de plus de 6 milliards de dollars avec une chute du titre en bourse. Cette panne a donc profité aux concurrents directs de Facebook comme le réseau social Twitter, les services de messageries Signal et Telegram, qui eux ont vu leur nombre d’utilisateurs monter en flèche.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Quitter la version mobile