Accueil Actualités General Motors : 2 modèles Chevy Bolt prennent feu après un rappel...

General Motors : 2 modèles Chevy Bolt prennent feu après un rappel constructeur

Près de huit mois après avoir rappelé près de 70 000 véhicules "Chevyl Bolt", General Motors fait face à deux nouveaux incendies. Ces nouveaux incidents ont eu lieu alors que les véhicules avaient reçu le nouveau logiciel censé régler les problèmes de batteries.

General Motors qui semblait avoir tourné la page du rappel des modèles Chevyl Bolt, semble de nouveau avoir des problèmes. Deux nouveaux incendies ont été constatés sur le modèle Bolt. ©Unsplash / Point rouge

Le constructeur automobile appelle à la vigilance des propriétaires de Chevy Bolt. General Motors conseil de ne pas recharger sa voiture la nuit et de la gare en extérieur après que deux modèles est pris feu. 

General Motors fait face à de nouveaux incendies

Mercredi dernier, General Motors a déclaré que deux véhicules Bolt EV avaient pris feu. Ces incidents se seraient produits alors que les véhicules avaient  reçu un correctif destiné à empêcher la batterie de s’allumer. En attendant des mesures concrètes, le constructeur appelle les propriétaires de Bolt de l’année modèle 2017-2019 de ne pas recharger leurs voitures électriques pendant la nuit et de les garer à l’extérieur au cas où elles prendraient feu. Ces deux incendies récents amènent à se poser des questions sur le rappel de véhicules effectué l’année dernière. 

En effet, General Motors avait rappelé 68 667 véhicules « Chevy Bolt » après que plusieurs incendies de batterie aient été signalés. Il semblerait que le problème ne soit pas totalement réglé au vu des deux nouveaux incendies survenus récemment.

GM n’est pas le seul à avoir averti les propriétaires de modèle Chevy Bolt. Effectivement, la Nationale Highway Traffic Safety Administration les a également prévenue dans la soirée de mercredi. L’agence fédérale américaine des États-Unis chargée de la sécurité routière a annoncé qu’elle enquêtait sur le problème. De plus, les propriétaires ont la possibilité d’entrer leur numéro VIN ici pour vérifier si leur Bolt est inclus dans le rappel.

Le nouveau logiciel ne semble pas arranger les choses

En novembre dernier, à l’époque du rappel des véhicules, GM avait publié une mise à jour logicielle provisoire. Celle-ci devait limitait la capacité maximale des blocs-batteries des Bolts concernés à 90 % afin de réduire les risques d’incendie. Les propriétaires avaient dû attendre le mois de mai pour que GM délivre une véritable solution. Ainsi, les concessionnaires devaient inspecter les blocs-batteries, remplacer tous les modules de batterie suspects et installer un nouveau logiciel destiné à  » détecter les problèmes potentiels liés aux changements de performances des modules de batterie avant que des problèmes ne surviennent « .

Cependant, il semblerait que ce logiciel ne fonctionne pas ou qu’il soit défectueux dans certains cas. En effet, les incendies des deux Chevy Bolt sont survenus alors que ces véhicules avaient déjà reçu le nouveau logiciel et avaient été vérifiés par un concessionnaire. De son côté GM enquête également sur ces incendies. 

La société demande également aux propriétaires qui n’ont pas obtenu le correctif de rapporter leurs bolt à un concessionnaire malgré tout. À noter que les modèles Bolt de 2017-2019 utilisent les mêmes cellules de LG Chem qui alimentent le Kona EV de Hyundai qui a également connu des problèmes. Effectivement, le modèle a été rappelé à la suite de plusieurs rapports d’incendies et annulé carrément en Corée du Sud.

Découvrez également les problèmes de Porsche avec ses modèles Taycan !

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Quitter la version mobile